Lâcher-prise

Le stress serait la maladie du siècle. Notre vie moderne trépidante en serait la cause. Les psychologues distinguent le bon stress et le mauvais stress, selon qu’il nous stimule (un nouveau challenge par exemple) ou nous crée de l’anxiété (un événement ou une émotion déplaisante).

Pourtant le stress fait partie de la vie. Dans les temps anciens, il était même nécessaire à notre survie. En effet, le stress est une réponse du corps et du mental face à un danger grave ; un danger qui menace directement notre vie. Face à un tel danger, toutes sortes de réactions chimiques et métaboliques se mettent en place grâce au système sympathique pour donner une réponse adéquate face à ce danger. En principe il n’y a que 2 réactions possibles : combattre ou fuir. . Tout cela demande beaucoup d’énergie et le corps a évidemment besoin de récupérer et de se reposer une fois le danger passé.

Mais que ce passe t-il alors dans nos sociétés , où nous ne sommes, à de rares exceptions, plus jamais confrontés à un danger mortel ? Chaque petit désagrément de la vie de tous les jours se transforme en source de « danger », engendrant les différentes réactions en chaîne du stress. Nous voilà en mode « stress permanent ». Comme il s’agit de stress causé par des petites choses à priori anodines, on ne se rend pas toujours compte immédiatement de notre état de stress. Et puis, cela devient une habitude, donc quelque chose de normal.

Mais cela à un prix pour notre corps et notre mental : l’épuisement. Nous n’avons pas l’habitude de nous mettre au repos. Voyez comment votre agenda est toujours surchargé, car il n’est pas concevable de prévoir une pause dans notre journée, il nous faut toujours plus et toujours mieux rentabiliser notre temps. Tout cela épuise notre corps et notre mental. Nous avons besoin de recharger notre système sympathique pour qu’il soit opérationnel au moment voulu.

Le yoga peut nous apporter une réponse en nous apprenant à nous détacher des choses. Prenons conscience que tout l’univers fonctionne par cycle. Nous aussi, avons besoin d’un temps pour travailler, un temps pour nous divertir, et un temps pour nous reposer. Prenons conscience également de l’impermanence des choses matérielles, pour mieux nous en détacher, pour ne pas nous y attacher désespérément.

Alors prenons le temps de faire une pause, régulièrement et pratiquons la relaxation. Se relaxer ne veut pas dire ne rien faire , ni s’endormir. Il est important de rester conscient pendant toute la durée de la relaxation. C’est un moment pour prendre conscience des différentes tensions présentent dans notre corps, nos muscles, notre esprit. On peut les observer, comme un observateur extérieur, sans chercher à s’y identifier. C’est en prenant conscience qu’on pourra se relâcher vraiment. Relâcher nos muscles leur permets de se reposer, de récupérer, afin d’être en état de marche optimal au moment où on les solliciteras. Observer également pendant votre relaxation le flux de votre respiration. Voyez si votre respiration est régulière et profonde.

Vous pouvez pratiquez la relaxation le plus souvent possible. Même une relaxation éclaire et bénéfique. Pratiquez au bureau, entre 2 dossiers ou entre 2 clients, en voiture, lorsque vous êtes au feu rouge, au magasin lorsque vous êtes dans la file des caisses, etc, etc. Inspirez et expirez profondément, relâchez les tensions dans vos muscles et voyez comment vous déborderez toujours d’une énergie calme et paisible en toute circonstance.

Conserver la santé grâce au yoga

C’est la nouvelle année et la période des bonnes résolutions. Faire du sport en fait partie. De nos jours, tout le monde à entendu parler du yoga. Cette discipline est devenue populaire et s’inscrire à un cours de yoga fait partie des bonnes résolutions de début d’année. Le yoga est en occident souvent assimilé à de la gymnastique douce, une méthode anti-stress, un programme de remise en forme qui nous permettra de rester en bonne santé. De plus en plus de médecins recommandent le yoga à leurs patients comme médecine alternative douce et sans danger, pour atténuer le stress, régler les problèmes de dos, d’articulations ou autres affections.

Bien que le yoga inclus des exercices physique, il est bien plus que cela. Dans la culture occidentale, les vies sont compartimentées. Un exemple parmi d’autres est la séparation entre le travail et la vie de famille. Beaucoup de personnes négligent le corps pour réussir dans la vie, ou s’adonnent à des efforts physiques intenses jusqu’à se blesser, car l’on considère le corps séparément de l’esprit.

Les conséquences sont souvent un excès de stress, une incapacité à affronter les épreuves de la vie. On est déconnecté du monde. On a du mal également à affronter nos propres émotions qui sont souvent refoulées. Elles peuvent alors ressortir plus tard de manière parfois violente.

Le yoga considère au contraire le corps et l’esprit comme un tout indissociable. L’idée est de trouver l’équilibre en toute chose, équilibrer le corps et l’esprit, prendre conscience de son corps, de son mental, de ses émotions, prendre conscience que l’on fait partie d’un tout plus grand que notre personne. Une personne équilibrée fait preuve de beaucoup de bon sens, de calme et de joie de vivre. C’est cela que le yoga peut nous apporter. La pratique du yoga nous enseigne comment manger, dormir, se comporter avec les autres …Pratiquer le yoga comme style de vie nécessite quelques petits ajustements dans votre vie, dans l’organisation de votre journée. Ces ajustements se feront naturellement lorsque vous serez prêts, lorsque vous commencerez à ressentir les effets durables et que la pratique quotidienne fera partie de votre hygiène de vie.

Cela demande un peu d’effort. C’est parfois difficile dans nos sociétés où l’on est habitué à la facilité, à avoir tout et tout de suite. Il est plus facile de prendre quelques médicaments ou de s’en remettre à l’avis de son médecin. Mais un remède soigne les symptômes, rarement la cause situé le plus souvent dans le mental, le mode de vie. Le yoga vous offre la possibilité de prendre le contrôle sur votre santé de manière active en jouant la carte de la prévention. Être en bonne santé ne signifie pas seulement avoir un corps qui fonctionne parfaitement, il faut aussi que l’esprit fonctionne correctement et soit équilibré.

Vous ne pourrez pas être en bonne santé si vous mangez mal, si vous avez une attitude détestable. Vos résultats dépendront grandement de votre implication et de votre détermination. Chaque être humain est potentiellement capable d’accomplir tout ce que les grands Maîtres Yogis ont accomplis. La pratique régulière permettra d’équilibrer tout votre être. C’est cette harmonie qui fera que tout fonctionne bien. C’est grâce à cette harmonie que vous pourrez être en bonne santé et finalement être heureux dans votre vie.

Bonne pratique