pince-avec-chaise
Postures, technique

Améliorer Paschimottanasana

En français : posture de la pince. C’est un grand classique des classes de yoga et cette posture est présentée sous une forme ou l’autre quasi dans chaque séance.

Elle permet d’étirer toute la face « ouest » du corps, c’est à dire l’arrière du corps : la colonne et l’arrière des jambes.

L’étirement de la colonne permet de maintenir la bonne élasticité de cette dernière, ce qui lui confère une bonne santé, tonifie l’organisme en général et entretient le système nerveux.

Dans la phase finale, c’est la pression exercée sur l’abdomen et la contraction de la sangle abdominale qui permet de tonifier les viscères et l’ensemble de l’activité organique abdominale. Cette posture affine donc la silhouette en éliminant la graisse superflue au niveau du ventre et des hanches.

Pendant le maintien de la posture, la concentration doit d’ailleurs être maintenue au niveau du nombril, sur le troisième chakra que l’on appelle « manipura chakra ». La stimulation de ce chakra maintien et favorise le « feu » digestif et l’énergie vitale .

Je vous propose ci-dessous 3 variantes préparatoires à la posture finale.

1. Demi-pince : variation

Paschimottanasana-variante
Une posture pour améliorer et nous préparer à la posture finale de Paschimottanasana

Placez la jambe droite en travers, de telle manière à ce que le creux du genou soit positionné juste au dessus du genou gauche, le tibia perpendiculaire. Attrapez les pieds et en gardant le dos droit, descendez à partir des hanches. Ce n’est que dans la position finale, c’est à dire lorsque le thorax appuie sur la cuisse, que vous pourrez rentrez la tête et arrondir légèrement le dos.

2. La pince debout

pince-debout
variante de la posture de la pince debout

Mettez-vous debout en gardant les pieds joints. Descendez à partir des hanches et allez chercher l’arrière des genoux avec vos bras. Attrapez les coudes avec vos mains. Dans un premier temps vous pouvez fléchir les genoux, puis progressivement faites pression avec vos bras et allongez doucement les jambes.

3. Posture de la pince avec une chaise.

pince-avec-chaise
Paschimottanasana acvcec une chaise

Asseyez-vous au bord d’une chaise en gardant le dos droit et allongez les jambes. Attrapez les pieds et descendez à partir des hanches. Voilà une belle variante pour s’entraîner n’importe où : au bureau, dans le train, dans une salle d’attente, etc. Faites attention toutefois à ce que la chaise soit bien fixe et ne glisse pas vers l’arrière, ce qui pourrait vous faire tomber.

Belle pratique!

Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *